Actualités

C’est le moment : plantez ! (3)

M.S. : « Quels rosiers choisir pour avoir un beau massif fleuri dès cet été ? ».

B.D. : Comme pour votre haie, la période de plantation idéale est l’automne, mais vous pouvez vous rattraper maintenant ! C’est trop tard pour les plants à racines nues : plantez des rosiers présentés en pot ou conteneur. Côté variétés, elles sont innombrables. Pour un massif, choisissez des rosiers buissons , qui atteignent un mètre de haut environ. Vous aurez le choix entre les variétés à grosses fleurs, parfumées le plus souvent, et les variétés à fleurs groupées ou polyanthas.Mélangez les couleurs et les formes des fleurs pour votre plus grand plaisir.

Pour les massifs, bordures et rocailles, vous trouverez aussi des rosiers dits paysagers ou couvre-sol. Souples, cascadants, ils sont moins hauts, plus couvrants, avec des fleurs petites, moins nombreuses. Très rustiques, ils fleurissent haut en altitude, jusqu’à 1800 m en conditions optimales.

Tous ces rosiers sont des obtentions modernes, remontantes, c’est-à-dire produisant normalement des fleurs jusqu’en automne , à la différence de la plupart des variétés anciennes qui ne fleurissent qu’une fois autour du mois de juin.

M.S. : « Quelle terre et quelle exposition pour ces rosiers ? ».

B.D. : Plein sud, plein soleil, toute la journée ! C’est ainsi que les rosiers se plaisent et donnent le meilleur d’eux-mêmes. Ils aiment aussi les terres riches, lourdes, profondes, argileuses même un peu collantes, mais pas imperméables. Ils s’accommodent assez mal des terrains très calcaires, qui les font jaunir. Tous sont gourmands en engrais potassique, enrichi en oxyde de magnésium, pour des fleurs encore plus colorées.

M.S. : « Quelle distance respecter entre chaque rosier ? ».

B.D. : Comme pour vos arbustes de haie, espacez bien vos rosiers. Un mètre entre chaque est une bonne moyenne. Les rosiers, une fois adultes, ne doivent pas se gêner. Ils doivent recevoir suffisamment de lumière, être bien aérés et avoir assez de place pour leurs racines. Taillez régulièrement chaque printemps, et surveillez l’apparition des pucerons et des maladies, ces dernières devant être maîtrisées en préventif. Bonne plantation !
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr