Actualités

« Petite pluie de mai rend tout le monde gai »



A la maison

Rempoter des cactus
La meilleure période pour rempoter les cactées est à la fin de l’hiver ou au début du printemps lorsqu’ils sont en repos végétatif. Venez choisir tout ce dont vous avez besoin pour rempoter vos cactus avec les conseils de notre conseiller-vendeur en cactées.

Le contenant : Toujours le choisir percé pour bien drainer le terreau. Vous utiliserez des billes d’argile pour couvrir le fond du contenant percé de trous. Utilisez également des gravillons ou de la pouzzolane que vous retrouverez également dans un terreau spécial cactées.

Une terre bien drainée
Le terreau doit être sec au moment du rempotage. Évitez également de blesser les racines. Si une racine dépasse du pot, il s’agit d’un signe : le cactus à besoin d’être rempoté. Ne tassez pas le terreau.
Il ne faut jamais enterrer profondément les cactées dans la terre car il y a un risque de pourriture.

Nos astuces
Il est possible de rassembler plusieurs cactées dans un même contenant.
Idée déco : utilisez des pierres pour donner de la hauteur et structurer votre composition. Vous trouverez également dans votre jardinerie des gravillons pour des raisons esthétiques mais aussi pratiques : l’arrosage ne tassera pas votre terre.
Astuce : quand vous vous faites piquer par un cactus, utilisez de la pâte à modeler pour retirer l’épine.

Aux fenêtres, balcons et terrasses

Semez des annuelles comme les capucines, œillet d’inde, cosmos...

Plantez un bougainvillier :
Ses larges bractées très colorées, sortes de feuilles parcheminées, font toute la beauté de cette plante à la durée de floraison exceptionnellement longue.
De différentes couleurs, le mauve est la plus répandue mais de nombreux hybrides jaunes, orange ou rouges sont à découvrir ; petit arbuste grimpant qui ne tient en extérieur que si il n’y a aucun risque de gel. La floraison apparait toute l’année avec un pic durant la saison sèche. Au printemps et en été, apportez de l’engrais à l’eau d’arrosage. Quelques réponses à vos questions…
Pourquoi les feuilles de ma bougainvillée jaunissent ?
Ce symptôme est certainement causé par un excès d’humidité du à un mauvais drainage ou présence d’eau stagnante au niveau des racines.
Pourquoi les feuilles de ma bougainvillée tombent-elles ?
Si, pendant la période hivernale, la chute de quelques feuilles est normale, en été c’est le signe d’un manque de luminosité.
Pourquoi ma bougainvillée ne fleurit-elle pas ?
Sachez qu’il faut une période de repos durant l’hiver indispensable : placez votre plante à une température comprise entre 10 et 15°C et la refloraison sera assurée. Ne pas négliger aussi que le fait de faire pousser dans un bac surdimensionné la plante et le fait du manque de lumière sont aussi des causes d’absence de floraison.

Au jardin d’ornement

Taillez les arbustes à floraison printanière (forsythia, viburnum, jasmin..) et arrachez les bulbes mais pas avant que tiges et feuilles soient sèches. En début de mois, nourrissez (engrais, compost, fumier) et arrosez pivoines et rosiers afin d’obtenir une floraison généreuse et prolongée.

Les rosiers bien mis en scènes dans votre jardin :
La variété ’Centenaire de Lourdes’ existe en plusieurs versions : grimpant, remontant, ses roses doubles sont légèrement parfumées sur des rameaux très peu épineux, ce qui rend le palissage nettement plus agréable !

Mettre le conteneur dans un cache pot assorti au décor de votre jardin. Il est recommandé de le glisser dans un cache-pot, car ce rosier ne sera remporter qu’une fois la première floraison achevée, dans un bac plus profond (30 cm). Utiliser un terreau plantation, enrichi d’engrais organique pour plantes à fleurs.
Son entretien : afin de faire durer la floraison, garder le terreau frais, mais non détrempé ; pour accélérer la formation de nouveaux boutons, supprimer les roses fanées. Choisir de préférence des rosiers à petit développement que vous rempoterez chaque année en augmentant la profondeur du bac.

Au potager & verger

Vous pouvez semer en pleine terre quasiment tous les légumes et toutes les fleurs : repiquez céleris, choux, aubergines, ciboulette et estragon.
Voici une sélection de légumes de choix….


Carotte Presto HF1- Carotte Nandor HF1- Carotte Scarla
Chicorée de Bruxelles Zoom HF1
Chou de Bruxelles Jade Cross HF1
Chou Milan Roi des Milans HF1
Courgette Cora HF1
Laitue batavia Sierra
Laitue Appia ou Divina
Poireau d’Hiver 2 race Vernor
Radis Pépito HF1
Tomate Fournaise ou Montfavet 63/5 HF1 ou Sweet baby 100

En tête de chaque rangée de plants de tomates, repiquez des œillets d’inde pour éloigner les pucerons. Buttez les pommes de terre.
Désherbez vos plates-bandes, binez et sarclez régulièrement entre vos rangs et faîtes des traitements préventifs à la bouillie bordelaise.
Taillez les cucurbitacées (courges, concombres, melons…)
Si le temps est humide, surveillez les attaques de limaces.
L’intérêt des plans greffés : 4 caractéristiques principales :
• leur plus grande tolérance aux virus, parasites et maladies : verticiliose, korkyroot, fusariose, nématode, etc.,
• leur meilleure résistance aux mauvaises conditions de culture (températures trop élevées ou trop basses, manque ou excès d’eau),
• la vigueur de leur végétation,
• une productivité plus importante en ce qui concerne sur¬tout la tomate, l’aubergine et les concombres (moindre en melon).

Conduite de la culture
Les plants greffés se plantent de mi-mars à fin avril sous abri et du début à la fin du mois de mai à l’extérieur, comme les autres plants des mêmes espèces. Ce qui importe c’est de ne jamais enterrer la cicatrice de la greffe, qui se repère à un léger bourrelet à la base du plant.



Conduite des tomates greffées
• Sur deux têtes, à tuteurer : faire partir les deux branches si cela n’a pas déjà été fait par le fournisseur,
• En buisson
Conduite des aubergines greffées • Sur trois têtes, à tuteurer.
Conduite des concombres greffés • Sur une tête, à tuteurer.
Conduite des melons greffés • Libre, pas de taille.
Conduite des poivrons greffés • Sur trois têtes, à tuteurer.

Apportez un engrais tomates à vos plants de légumes :



• Entre mai et septembre, épandre directement sur le sol de façon régulière et homogène 50 à 60 g d’engrais organique Tomates et Légumes Jardineries du Terroir® par pied.
• Faire pénétrer l’engrais par un léger griffage puis bien arroser. Pour vous aider à apporter la bonne dose d’engrais à vos plantations, une poignée équivaut à environ 40 g d’engrais organique.

Au verger

Au verger, si une attaque d’oïdium se déclare, traitez avec du soufre, apportez du compost et du paillis au pied des petits fruits rouges et supprimer les rejets des framboisiers.
Attention aux pucerons lanigères au verger : surveillez les pommiers. A cette époque, ils sont souvent attaqués par le puceron lanigère reconnaissable au voile blanc qu’il fabrique et qui le protège de ses prédateurs. Intervenez à l’apparition des premiers fils de la toison.
Si votre arbre est déjà bien atteint, passez au pinceau sur les colonies du prédateur de l’eau additionné de savon noir (100g/litre).
Apportez aux jeunes plantations un engrais fruitiers avant le mois de juin !



• Placer le plant dans son trou de plantation et reboucher avec le mélange terre-engrais organique. Griffer et arroser abondamment.
• Epandre directement sur le sol de façon régulière et homogène 70 à 100 g d’engrais organique
• Faire pénétrer l’engrais par un léger griffage puis bien arroser.
Nalod's

Mentions légales | Groupe Nalod’s - 17 Parc Métrotech 42650 Saint Jean Bonnefonds | Contact | Développement