Actualités

Printemps fleuri et champêtre

Aux fenêtres, balcons et terrasses


Un large choix de plantes fleuries pour composer vos jardinières
Un vaste choix de végétaux permet dès maintenant de réaliser vos propres compositions avec des plantes vivaces, plantes annuelles, plantes à feuillages, des mélanges de couleurs et de textures et de formes de fleurs. Mais avant de commencer, quelques conseils pour vous aider à réaliser de jolies jardinières :
  • Incorporez dans le terreau un engrais à libération lente qui apportera une " nourriture " à vos plantes toute la saison et vous facilitera l’entretien.
  • Découvrez les différents types de jardinières dans votre jardinerie : émaillées, en plastique, en terre cuite, en zinc ou, pourquoi pas, en bois.
  • Placez vos plantes sur 2 rangs, le premier rang étant la place de choix pour les plantes retombantes et le deuxième rang étant recommandé pour les plantes à port droit. Vous disposez ainsi d’un premier plan et d’un deuxième plan, votre jardinière se transforme ainsi en un mini massif de 600 centimètres carrés !
  • Associez toujours une plante à feuillage, qui met en valeur les plantes à fleurs et donne plus de légèreté à l’association : euphorbe, menthe panachée…
  • Une touche de blanc comme celle des petites pervenches est indispensable pour les couleurs très vives ou trop sombre, elle adoucit l’ensemble et apporte de la clarté.
  • Choisissez bien les plantes que vous associez : éviter d’associer une plante à très fort développement avec une plante à petit développement, sinon la première va prendre le dessus sur la deuxième et vous obtiendrez une association déséquilibrée. Demandez l’œil avisé du conseiller vendeur de votre jardinerie.
  • Pensez au côté évolutif de la jardinière, il n’est pas nécessaire d’avoir toutes les plantes fleuries en même temps. Jouez sur les précocités pour pouvoir découvrir d’autres fleurs en cours de saison notamment la plantation de bulbes d’été (dahlias nains, bégonias tubéreux…).

A la maison

Ni trop d’eau, ni pas assez. Rapprochez vos plantes des fenêtres pour améliorer l’éclairage.
Taillez les hibiscus (en ne laissant que 2 ou 3 branches, rabattues à 10 cm de long, sur chaque charpentière).
Multipliez certaines plantes en divisant leur souche : spathiphyllum, sansevière, calathéa...Rempotez les plantes vertes dont le pot semble désormais trop étroit.
Pour la conserver, baignez votre azalée tous les 4-5 jours au lieu d’utiliser l’arrosoir.

Au potager


Obtenir ses propres fleurs ou légumes à partir de graines : voilà le plaisir simple procuré par les semis, une méthode de multiplication pratiquée depuis la nuit des temps par Reine Nature...
Dans vos parties non cultivée, semez un engrais vert ou une jachère fleurie !
N’oubliez nos variétés de semences Delbard !

Haricot Novirex Gusty Coktel marque Delbard
Radis Flamino ou Pépito HF1-Aubergine Bonica HF1-
Carotte Presto HF1 - Carotte Nandor HF1
Chou de Bruxelles Jade Cross HF1
Chou Milan Roi des Milans HF1
Concombre Breso HF1
Courgette Cora HF1
Laitue batavia Sierra
Laitue Appia ou Divina
Melon César HF1
Poivron Lamuyo HF1
Tomate Fournaise ou Montfavet 63/5 HF1
ou Sweet baby 100
Pois Orion

Préparez le sol de votre potager : les plantations printanières démarrent et votre sol doit être ameubli et griffé pour vos prochains semis.

L’un des rares légumes européens cultivés depuis des millénaires, facile en toutes régions, parfait en demi-saison.

Au jardin : fleurs

Ancolie HYPERLINK Ancolie Campanule Célosie Delphinium vivace Lupin Oeillet de poète Reine-marguerite Zinnia Oeillet d’Inde Pétunia Primevère Sauge
Verveine Balsamine Belle de jour Belle de nuit Clarkia Cobée Coloquinte
Coquelicot Cosmos Eschscholzia Gaillarde Gypsophile Pavot Pourpier
Rudbeckia Souci
Binez, sarclez et paillez entre les rangs de légumes et de fleurs pour freiner l’évaporation de l’eau car si un binage vaut deux arrosages, un paillage en vaut trois !

Au verger

Soins de l’arbre fruitier en avril
La floraison de vos arbres fruitiers signale l’arrivée du printemps et avril est un mois clef pour les fruitiers. Mais quels soins leur apporter maintenant pour assurer une récolte de qualité durant l’été ?



Conseils généraux
Il n’est pas trop tard pour planter nos fruitiers en container mais l’arrosage devra être de rigueur durant l’été. Pour la taille : ce n’est plus le moment, si la reprise de végétation est là, la sève a repris une circulation intense : ce n’est plus le moment de créer des coupures.
Paillage : Un paillis au pied des arbres limiter la concurrence de l’herbe, et maintient les racines des jeunes arbres au frais.
Tuteur : les jeunes arbres, notamment ceux conduits en tige, ont besoin d’être tuteurés pour résister au vent.
Bande de glu
Mettez en place des bandes fixe insectes (bande de glu) disposées à 1m sur chaque tronc d’arbre fruitier. Ce piège parfaitement non polluant s’avère très efficace (contre les pucerons, notamment), à condition d’être posé suffisamment tôt dans la saison.
Respectez la floraison !
Une bonne récolte, c’est avant tout une belle floraison. Si 5 à 10% des fleurs produisent un fruit, la fructification sera suffisante ! Pour cela : la présence d’insectes pollinisateurs est nécessaire, notamment les abeilles
Rapprochez les arbres fruitiers les uns des autres (c’est le principe des vergers), notamment dans le cas des arbres nécessitant une pollinisation croisée.
Cloque du pêcher
Le traitement contre la cloque du pêcher doit être effectué à l’éclatement des bourgeons.
Gelées tardives
Une gelée tardive peut être dévastatrice. Si leur taille le permet, protégez les arbres en espalier ou en forme de U avec un voile d’hivernage.
Vers des fruits
Le carpocapse est un papillon qui dépose ses oeufs en avril sur les jeunes fruits, dès que les températures nocturnes atteignent 14°C. Les pièges à phéromones vendues dans votre jardinerie sont des cartons englués qui piègent les mâles.Cette lutte biologique est efficace pour un petit verger. 3 diffuseurs pour 100m² remplacent avantageusement les insecticides.

Au jardin d’ornement

Pelouse : travaux d’avril
Avril signe la reprise générale des travaux d’extérieur. C’est le moment de s’occuper de la pelouse, pour que son gazon resplendisse dans les mois à venir.

De l’ombre
Pour s’épanouir, le gazon a besoin de soleil et d’air. Si le premier fait défaut dans votre coin de jardin, vous trouverez dans notre gamme de semences de gazon une variété tolérante, comme les pâturins ou le ray grass à feuilles fines.
Mousse
La mousse dénonce souvent une terre trop pauvre et trop humide. Un engrais antimousse redonne vigueur à votre gazon.
Scarification
Un travail essentiel pour la bonne santé de votre gazon : pour l’aération, rien de tel qu’un passage au scarificateur.
Roulage
Le passage du rouleau favorise l’enracinement des graminées et nivelle également le sol, d’où une esthétique meilleure et peu ou pas de poches d’eau lorsqu’il pleut.
Fertilisation
Par temps humide, épandez des granulés de notre engrais riche en azote et non pas un engrais équilibré type 15-15-15 comme on l’emploie à l’automne. Cet apport a pour but de stimuler la production foliaire.
Désherbant
Employez-les en respectant les doses d’emploi et d’utilisation préconisée sur l’emballage en réservant ces produits sélectifs aux endroits les plus touchés.
Tonte
Adaptez la hauteur de coupe au style désiré (de 1 cm de haut pour un gazon ornemental à 5-6 cm pour un effet "prairie"). Vous adapterez la fréquence selon la météo (une alternance de pluie et de chaleur provoque une pousse très rapide) et... votre motivation !
Nalod's

Mentions légales | Groupe Nalod’s - 17 Parc Métrotech 42650 Saint Jean Bonnefonds | Contact | Développement