Actualités

De belles tomates au jardin (3)

Suite de l’entretien avec Monsieur M. de La Chapelle, concernant les conseils pour bien réussir ses tomates.

10 - Surveillez le mildiou

Le mildiou est la maladie la plus redoutée sur la tomate. Elle peut détruire une culture entière en moins d’une semaine, le feuillage prenant alors dans les cas les plus graves, l’allure d’une brûlure occasionnée par le feu. Le mildiou est plus virulent lors des étés orageux, car le champignon est favorisé par la chaleur et l’humidité.

La plupart des nouvelles variétés de tomates, surtout les variétés hybrides F1, présentent une résistance accrue aux maladies. Les tomates greffées peuvent être également affectées par la maladie. La prévention est la meilleure arme contre le mildiou ! Évitez par-dessus tout la stagnation de l’humidité qui ne s’évacue pas à cause d’un feuillage trop important, qui aura pour effet de favorisé les champignons. Pour cela espacez suffisamment vos plants, de 80 cm, supprimez 2 fois par semaine les gourmands qui naissent à l’aisselle des feuilles et inspectez minutieusement le feuillage, chaque jour en retirant la moindre tache présente sur le feuillage, lorsqu’elle ressemble à une tache translucide, à tendance huileuse. Car il s’agit du premier symptôme de la maladie.

Enfin, paillez toute la surface nue au sol de votre carré de tomates et supprimez les premières feuilles à la base des plantes dès que celles-ci atteignent 1 mètre de haut. Ce dernier conseil est essentiel pour éviter le rebond des gouttes de pluie du sol vers les feuilles basses des plants, car c’est ainsi que le mildiou se transmet. Enfin, traitez seulement si nécessaire. La bouillie bordelaise, qui est un produit traditionnel contre ces attaques. Utilisable en agriculture biologique même si, cependant, il n’est pas un produit bio !

Une fausse idée que vous entendrez peut-être dire, est de transpercer le pied avec un fil de cuivre, traite le mildiou. Ce n’est pourtant pas exact car le cuivre du sulfate ou de l’oxychlorure n’agit que par contact, donc de manière externe et préventive en empêchant l’installation des spores du champignon causant le mildiou. La bouillie bordelaise doit être pulvérisée sur le plant entre deux périodes pluvieuses et être renouvelée pour être efficace avant toutes apparitions des symptômes de la maladie.

Soyez donc vigilant !

Vous êtes désormais maître des astuces pour obtenir de belles tomates cette saison.
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr